Planchettes

Dans la grande majorité des cas, les objectifs de grand format se fixent sur des planchettes, qu'on insère dans le montant avant de la chambre.

Les planchettes s'appellent comme ça, parce qu'au début de la photo les chambres étaient en bois, et les planchettes aussi. Nue, avant montage d'un objectif, ce n'était qu'une planchette percée en son centre (1). D'ailleurs, certaines planchettes sont toujours en bois : Deardorff,.. Pour ses chambres 8x10, Ebony propose des planchettes en ébène massif d'un chic fou, mais ça fait un peu précieux ...

Quelques rares chambres n'utilisent pas de planchettes mais des baïonnettes, comme pour les 24x36, en plus gros (2).

Aux Etats-Unis, on dit lens board mais au Royaume Uni panel. En allemand, platine, Objektivplatine ou platte. Voilà pour vos courses à l'étranger.

  Planchette Deardorff
une planchette Deardorff

Les modèles de planchettes

Bien des marques ont un ou même plusieurs modèles propres, non interchangeables. Mais deux modèles ont regroupé un consensus :

 

- la planchette Sinar (140x140 mm), utilisée par Tachihara, Ebony, Canham, ... pour leurs 8x10. Horseman utilise et fabrique une planchette à peu près interchangeable avec la Sinar, mais pas identique.

 

- la planchette Linhof Technika (96X99 mm), utilisée également par Wista, Ebony, Tachihara, Shen-Hao, ... sur leurs 4x5 de campagne, mais pas toutes vraiment interchangeables avec l'original.


 
Planchette Linhof
Technika
une planchette Technika
Planchette Sinar
planchette Sinar taille 3
 

au passage : une illusion d'optique bien connue.

Ces vues à gauche montrent deux planchettes dont le diamètre des trous est rigoureusement identique. Or celui de la planchette Sinar semble plus petit. Vos sens vous tropmpent. En réalité sur la photo le trou de la Sinar mesure un pixel de plus que celui de la Linhof. Je les ai photographiées séparément et j'ai ajusté la réduction du mieux possible mais il subsite ce pixel d'écart.

La planchette Toyo 158x158 mm a eu un certain succès auprès des petits fabricants américains (dont Canham, qui a fini par changer pour Sinar).

Il existe une foutriquée d'autres modèles : Arca Swiss (trois standards : 171x171, 110x110 et depuis peu 141x141 qui a remplacé le 171x171), Cambo, Calumet, Plaubel, ... voir la liste du site de S.K. Grimes, qui en dénombre 40, sans que ce soit exhaustif (manque les Plaubel - la Toyo 158x158 n'existe que par l'Omega View équivalente).

Attention : les marques ont eu plusieurs modèles, par exemple un pour le 6x9, un pour le 4x5 et un pour le 8x10, ou pour monorail versus chambre de campagne. Linhof tient sans doute la palme de la diversité : "Baby" Technika (6x9), Technika III, Technika, Technika 5x7, Kardan. Noter aussi chez Toyo la 110x110 mm pour le 4x5 à côté de la 158x158 mm pour le 8x10 (mais certaines 4x5 utilisent la 158x158). La continuité dans le temps est mieux assurée, mais pas forcément totale : légère différence entre les Arca F et les "old style", ou au sein des Deardorff (l'arrondi a évolué...), évolution de la face arrière des Sinar.


Les tailles de planchettes

Là c'est plus simple. La "taille" se réfère au trou percé : 0, 1 ou 3 aujourd'hui. Ce numéro correspond à celui de l'obturateur que la planchette peut recevoir.
Une planchette 0 est percée à 34,8 mm de diamètre, une 1 à 41,8 mm, et une 3 à 65,3 mm
 
n° 0 n° 1 n° 3
planchettes Technika 0, 1 et 3

Il y a eu des 00 (diamètre du trou 26,6 mm) et aussi des 2, 4, 5 et 6, tellement vieux qu'on ne trouve même plus les références des diamètres. D'ailleurs, les diamètres n'étaient pas standardisés, un Ilex 3 n'a rien à voir avec les #3 du trio Copal/Compur/Prontor actuel (Ilex est une vieille marque d'obtus américains du bon temps de la Prohibition, encore présente dans les années 60). Le 3s (obsolète) a un trou de 64,2 mm, un mm de moins que le 3, on se sert des planchettes 3 en dépannage.

Le trou est généralement percé au milieu, mais il peut être décalé pour rétablir la symétrie une fois la planchette montée, ou au contraire pour engendrer un décentrement.

planchette décentrée   planchette décentrée
Planchette Horseman/Sinar décentrée   Planchette Technika décentrée     Planchette Technika centrée
 
 

Les planchettes d'origine Technika standard ont des trous décentrés vers le bas. Comme le corps avant des Master Technika est déporté vers le haut, ceci ramène l'axe de l'optique au centre du dépoli. Mais pour certains montages (en particulier des blocs optiques arrière forts), une planchette centrée est préférable, Linhof en fournit également. Pour les clones, c'est selon.

 

L'épaisseur des planchettes doit être compatible avec la marge acceptable pour les obturateurs : 1 à 4 mm pour le 0  -  1,2 à 3 mm pour le 1  -  1,2 à 9 mm pour le 3   Pensez-y si vous voulez fabriquer votre propre planchette. Faites attention à la tolérance du 1, qui n'est pas large : une rondelle (très difficile à se procurer) peut être utile pour les planchettes minces comme les Technika, et un fraisage est indispensable pour les planchettes épaisses.


Les planchettes spéciales

Les planchettes rentrantes comportent une cuvette. Elles permettent de reporter un peu en arrière un objectif très grand angle, qui ne serait pas utilisable sans cet artifice, ou de moins comprimer le soufflet avec un tel objectif et procurer un peu plus de souplesse dans les décentrements. Il faut des doigts de fée pour régler les vitesses et le diaphragme. Ce type de planchette est le plus souvent en 0, parfois en 1, je n'en ai jamais vu en 3 (la cuvette pour accepter l'obtu serait trop large, et je ne vois pas de très grands angles en obtu n° 3).
Les planchettes en saillie, à tube fixe ou à rallonges vissantes amovibles, servent au contraire à accroître le tirage, quand le soufflet est trop court. Elles ne sont pas très commodes. Bien penser au trajet des rayons lumineux, ils ne doivent en aucun cas buter sur le tube (risque de vignettage et/ou de flare).
Les cônes : en prise de vue macro, ils permettent de s'approcher au plus près du sujet, tout en le laissant dégagé pour l'éclairer. Indispensables à cet usage.

 
Planchette rentrante Ebony à tube "top hat" Cône macro
planchette Technika rentrante planchette Ebony à tube planchette à cône pour Luminar
 
 

Un ovni très répandu : la Sinar DB

Référence de la chambre professionnelle de studio, cette marque a développé un système de monorail particulièrement complet et performant. Dans ce système tourné vers l'excellence, la combinaison [obturateur séparé] / [objectifs sur planchettes sans obturateurs] a une place importante, pour rationaliser le travail et faciliter la maintenance de l'obturateur. Les objectifs Rodenstock étaient sélectionnés et montés en usine avec une grande précision dans des planchettes spéciales, les "Sinar DB". Les vieilles sont dites "à oreilles de Mickey", en raison de leur commande de diaphragme papillon.
Je ne connais pas bien ce système. Je parle au passé de la fabrication, car elle a pratiquement cessé avec l'évolution actuelle du grand format, mais le stock existant est énorme. Evidemment, les planchettes Sinar DB existent pour chaque taille d'obtu, déclinée en outre en plusieurs formes de cônes; chaque planchette comporte une échelle de diaphragme appropriée. Bien réfléchir avant de réaffecter les blocs d'un objectif à une planchette.

Sinar DB

LA question classique : "est-ce que je peux monter une optique DB sur un obturateur standard ?" oui, les blocs optiques se montent directement dans l'obtu de numéro adéquat. MAIS : risque de dégradation des performances, surtout pour les grands angles, car la distance entre les blocs doit être finement ajustée. ET il faut l'échelle de diaphragme appropriée.


Les adaptateurs

Face à cette diversité, les adaptateurs permettent à un utilisateur qui a plusieurs modèles de chambres de passer de l'une à l'autre . Une évidence : ça marche pour adapter une planchette plus petite sur une plus grande.

 
adaptateur Technika sur Sinar  
Une planchette adaptatrice
Technika sur Sinar
(d'origine Sinar)

Comme les Technika sont petites et répandues, on trouve pour à peu près toutes les marques de chambre des adaptateurs pour planchette Technika, proposés par la marque en question ou par des indépendants.
De même, on trouve des adaptateurs pour planchette Sinar pour la plupart des marques utilisant des planchettes de dimension plus grande que 155x155 mm : Arca 171x171, Toyo 158x158, Calumet, grande Cambo,...

 
 
 

La bonne tactique

Les planchettes "propriétaire", par exemple Arca, sont idéales pour monter facilement un objectif sur une chambre de la marque.

Mais si vous avez plusieurs systèmes de chambres, en particulier une chambre de campagne en plus d'une monorail, il vaut mieux monter tous ses objectifs de taille petite et moyenne sur des planchettes Technika, et les gros sur des planchettes Sinar, et les fixer via des adaptateurs. En effet, les adaptateurs pour planchette Technika ont un trou de 82 mm de diamètre, qui empêche de monter les objectifs ayant un bloc arrière plus fort; ces derniers iront sur des planchettes Sinar.

En outre, les planchettes Technika permettent de gagner beaucoup de place dans le fourre-tout, et un petit peu de poids (3).

 
 

Relativité de la compatibilité : le cas Sinar/Horseman

une planchette Sinar taille 3 et une Horseman non percée
Ces planchettes Sinar et Horseman sont supposées compatibles (ce n'est pas la taille du trou qui est en cause). Heureusement, elles ont les mêmes dimensions : 140x140 mm
Sur la tranche, les profils sont nettement différents :
bord d'une planchette Sinar   bord d'une planchette Horseman
tranche d'une planchette Sinar
épaisseur : lèvre externe 4 mm   -   lèvre interne 5,0 mm
  tranche d'une planchette Horseman
épaisseur : 4,0 mm

L'une comme l'autre ont deux lèvres externes, sur tout le pourtour. On voit que la planchette Sinar (à gauche) a une lèvre externe moins épaisse, ce qui fait que la lèvre interne est en saillie. Elle s'enfonce d'autant dans l'ouverture du montant où on la fixe, ce qui améliore l'étanchéité à la lumière. La Horseman s'encastre convenablement dans le corps avant des chambres bois dont la partie réceptrice a un profil sans fioritures. En revanche, elles se verrouillent plus difficilement dans les récepteurs métalliques qui reproduisent fidèlement la géométrie Sinar; je présume que la difficulté vient des petits encastrements dans les coins, qui empêchent la planchette Horseman de plaquer bien au fond. Du coup elle fait saillie et on doit forcer sur les lames de verrouillage.

coin d'une planchette Sinar   coin d'une planchette Horseman
coin interne planchette Sinar   coin interne d'une planchette Horseman

Mes plus plates excuses à mes lecteurs : j'ai affirmé ici que les Horseman étaient 0,9 mm plus épaisses. Je m'étais sérieusement attrapé les pieds dans le vernier.


 

Les planchettes Sinar ont bon ... ou mauvais ... dos

Le dos des planchettes Sinar a sensiblement évolué. La compatibilité intra-marque est parfaite mais certains adaptateurs / corps de chambres tierces conçus pour les nouvelles risquent de ne pas recevoir les anciennes


deux planchettes Sinar

 
 

Relativité de la compatibilité : la grande tribu des clones de Technika

 
planchettes style Technika
planchette Ebony planchettes Chamonix
   

La Technika a beaucoup inspiré les constructeurs et, plus récemment, les fabricants de clones. Autant le dire tout net : aucun clone ne semble totalement substituable, le Toyo se comporte le mieux, les autres plus ou moins, et certains fort mal.


- 1 - Linhof Technika, la vraie. Irréprochable, le prix de la qualité (80 € neuve). En général, les occasions ont beaucoup vécu.

- 2 - Toyo : en neuf, le clone à choisir par défaut (40 €). Quelques couacs sur les chambres Linhof, rattrapables d'un coup de papier de verre.

- 3 - Nikon, jamais en défaut sur les Master Technika, mais flotte sur les autres chambres. Plus fabriquée, rare en occasion.

- 4 - Wista : propre, mais ne passe pas (et de loin pour certaines) sur les Linhof de stricte observance.

- 5 - Ebony : bien fabriquée mais la face en bois laminé sans portée rectifiée ne fait pas bon ménage avec les verrous genre Master Technika; assez m'as-tu-vu avec son logo.

- 6 - Chamonix : Hi-tech en diable, façon Dark Vador, mais ne se monte pas du tout sur les Linhof, sauf à reprendre à la fraise le profil du côté bas (encoche médiane + petits retraits + pans coupés).


Non représentés : les clones chinois anonymes.
Vous avez aimé le lait à la mélamine ? vous adorerez les clones chinois !

 

 
Compatibilité des planchettes "style Technika" et des chambres
dimensions nominales : 96x99 mm
récepteur
Linhof
Technika
chambres field bois
Ebony, Shen-Hao, Chamonix, Wista field, etc ...
chambres à abattant métalliques
Toyo, Wista, etc ...
adaptateurs Sinar/Linhof et Arca/Linhof d'origine
adaptateurs Sinar/Linhof chinois
 
dimensions
(mm)
portées d'appui
 
planchettes Linhof
96,0 x 98,8
+/- 0,03
rectifiées
parfait
bien
bien
bien
bien
planchettes Toyo
96,2 x 98,9
+/- 0,10
rectifiées
certaines un peu trop larges
bien
bien
bien
bien
planchettes Nikon
95,4 x 98,05
+/- 0,05
rectifiées
bien
assez
bien
bien
pas très bon
(flotte)
bien
planchettes Wista
96,45 x 98,6
+/- 0,25
rectifiées
non (*)
bien
bien
(à confirmer)
bien
non (*)
planchettes Ebony
96,0 x 98,5
+/- ?
non rectifiées
assez bien
bien
?
bien
bien
clones chinois sans marque
?
selon le cas
non (*)
oui
?
oui
non (*)
planchettes Chamonix en fibre de carbone
96,08 x 99,08
+/- ?
non rectifiées
non (**)
oui / non (**)
selon le cas
(à confirmer)
non (**)
(à confirmer)
non (**)
?

(*)   le "non" n'est pas absolu, mais concerne une partie importante des exemplaires
Remarquer les dimensions nettement réduites des Nikon et la tolérance
trop importante des Wista (d'ailleurs plus forte sur la largeur)
(**)   les planchettes Chamonix n'ont tout simplement pas les échancrures
sur le côté bas. Telles quelles, on ne peut pas les monter sur une Master Techika

Il ne faut pas dramatiser l'incompatibilité relative des Wista et, à un moindre degré celle des Toyo, avec les Master Techika. Le point bloquant est la largeur aux butées verticales. Ca se règle d'un coup de papier de verre ou, pour les surépaisseurs importantes, d'un coup de lime aux points de contact (4).   C'est plus ennuyeux quand toute la hauteur de la planchette, ou toute sa largeur, voire les deux, sont trop forts par rapport au logement de réception. Ceci se produit en particulier avec les Wista ou les clones chinois quand on veut les encastrer dans un adaptateur chinois qui est tombé du mauvais côté de la tolérance, c'est à dire trop étroit. .
Les imperfections à l'encastrement en épaisseur à la base comme au sommet sont également gênantes car difficiles à rattraper. Certaines planchettes sans portées d'appui rectifiées sont impossibles à monter sur les Master Technika, dont l'ajustement est exigeant. D'autres, au contraire, flottent, ce qui rend la focalisation imprécise.


 

Et le montage des optiques sans obturateur ?

Vous vous êtes fait enfumer en achetant un objectif en barillet et vous n'avez pas encore vu dans cette page ce qui réglerait votre problème.


Evidemment si celui que vous avez comporte à la base du barillet un disque débordant percé de trous, il n'y a plus qu'à le visser sur la planchette. Pour que les vis ne soient pas trop près du bord (surtout sur une planchette en bois), il est bon de réduire le diamètre de percement du trou principal de la planchette au minimum, c'est à dire la dimension effective de la lentille arrière + le trajet divergent des rayons. Peindre en noir la tranche du trou.

Sinon, il faut trouver la pièce filetée (flange en anglais) dans laquelle l'objectif vient se visser. On en trouve en stock pour les filetages des obturateurs standards mais pour les autres dimensions, c'est une commande spéciale.

  flange
flasque de montage (flange)

 
 

Début photo Grand format usgbflagto photography
Accueil Plan du site

 
©   D. Césari   contact - Mise à jour le 18 avril 2011

 
 

Notes

1 -   En fait une planchette de bois massif en un seul tenant travaillerait et se voilerait fortement avec l'humidité, ce qui compromettrait l'étanchéité à la lumière et le parallélisme. La fabrication d'une chambre en bois est un travail d'ébénisterie assez soigné. Pour limiter leur déformation, les planchettes sont formées de plusieurs parties de bois massif, comme on le voit sur la planchette Deardorff de l'illustration. Eventuellement les planchettes peuvent être en contreplaqué multiplis d'un seul tenant.

retour au (1)haut de la page


 

2 -   Silvestri a choisi le montage à baïonnette. Arca en a mis une au point pour son nouveau système numérique.

retour au (2)haut de la page


 

3 -   Une planchette Technika #1 pèse 40 g.

retour au (3)haut de la page


 

4 -   Coup de papier de verre passé sur une Toyo pour la monter sur une Master Technika (il y a le même sur l'autre côté) :

planchette Toyo liméee

retour au (4)haut de la page